Pagode But Thap

15/06/2015 04:51, hits view: 999 Destination

Pagode But Thap

Se trouve au village Dinh To, district Thuân Thanh, province Bac Ninh, à 30 km, pagode But Thap est une des plus belles et plus grandes pagode bouddhistes du Vietnam. Elle est fondée au XVIIème siècle sous la dynastie des Ly, expose une collection des jolies sculptures en bois de jacquier laqué, doré.
Elle rassemble plusieurs bâtiments dont quatre, entourés par un mur d’enceinte. Tous sont orientés vers le sud, une direction plus importante dans l’architecture traditionnel du Vietnam.

Statue de Quan Âm à mille yeux & mille bras:
La partie principale de pagode présente de précieuses antiquités telles que des statues bouddhistes, des haras, des objets religieux, ainsi que le merveilleux statut de la déesse de la miséricorde Quan Âm. Cette statue, réalisée par le sculpteur Zhang en 1656, à mille yeux et mille bras. C’est une chef d’œuvre de sculpture du Vitenam et caractéristique de cette grande religion.
 

Moulin à priere,  pagode But Thap, province Bac Ninh

Moulin à Prière :
Si la statue à mille yeux et mille bras est plus connue de pagode. Le moulin à prières est en deuxième.
Etre établi au centre de la pagode, derrière le pont en dos d’âne, est décoré de motifs sculptés. Ces motifs représentent les neuf consciences de Bouddha : la conscience visuelle, la conscience de l’ouïe, la conscience de l’odorat, la conscience du goût, la conscience du corps, la conscience mentale, la conscience de l’opinion, la conscience des actes, et la conscience de l’énergie vitale.

La Tour du pinceau:
A proximité du mur d’enceinte, une tour en pierres blanches de 13 mètres de long a été bâtie en 1646 pour abriter les reliques du moine Chuyết Chuyết, fondateur de Bút Tháp. Cette tour, baptisée Bao Nghiem (la Tour du pinceau) est librement inspirée des Stûpas indiens, pays originaire de ces édifices funéraires. La tour est composée d’un rez-de-chaussée, surmonté de quatre pavillons à étages, symbole des vertus de la pratique bouddhiste. En son sommet, le petit dôme évoque la paix ultime (nirvana), et la flèche, la compassion de Bouddha. Autrefois, la pagode était connue sous le nom de Ninh Phúc Tự, dit Bonheur Tranquille. Elle a été renommée au XIXème siècle par l’Empereur Tự Đức, « l’Empereur poète ». En effet, alors que celui-ci était venu se recueillir dans ce lieu de pèlerinage, il remarqua que cette tour en pierres blanches ressemblait étrangement à un pinceau. Il appela ainsi cette pagode Bút Tháp (la pagode de la Tour du pinceau).

Related news

Devis Gratuit Réponse sous 48h Rappel Téléphonique Gratuit